Accueil                                                         Admin
07 décembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de condamnation et de réhabilitation de Jeanne d'Arc...
Aperçus nouveaux sur l'histoire de Jeanne d'Arc.

Jules Quicherat - 1841 à 1849


   Si la connaissance et la gloire de Jeanne d'Arc ont connu un tel essort en France au XIXème siècle, c'est à l'ouvrage de Jules Quicherat qu'on le doit. Cette publication a été, depuis sa parution et pendant des décennies, la pierre angulaire de toute étude sur l'héroïne. Ses volumes IV et V ne sont toujours pas remplacés. Même dans certaines parutions récentes, il est encore souvent fait référence à Quicherat.

  Guido Goerres, un auteur allemand consciencieux et passionné historien de notre Pucelle, avait fait savoir son intention d'éditer ces procès de Jeanne d'Arc. Dans un réflexe national et piquée dans son amour propre, la Société de l'Histoire de France, fondée quelques années auparavant, décide de confier dans les meilleurs délais la tâche à Jules Quicherat, jeune archiviste de l'Ecole des Chartes.
  Celui-ci se jette alors dans un travail acharné qui durera de 1841 à 1849. Non seulement, il publie dans leur original latin les procès de 1431 et 1456 mais il les complète par deux volumes (IV & V) qu'il consacre à tous les documents historiques (témoignages, chroniques, lettres, extraits de comptes etc.) qu'il a pu trouver dans les archives nationales et aussi à l'étranger. Il accompagne ces documents de notes et d'éclaircissements.

  Jusqu'à cette date de 1841, la consultation des trois manuscrits authentiques du Procès de condamnation de Jeanne d'Arc, dont un à la bibliothèque de l'assemblée nationale, était d'accès très difficile et réservé aux érudits et chercheurs latinistes.
  Le Procès de réhabilitation, ainsi que l'a nommé Jules Quicherat, sera publié en 1844 & 1845, non sans problème car les manuscrits originaux étaient dans un état de conservation assez précaire. D'autre part les notaires de la cause étaient relativement peu consciencieux quant aux dates, aux noms etc. Le mérite de cet érudit est grand !
  Les deux derniers volumes consacrés aux documents historiques sont publiés en 1847 & 1849.

  Cette édition, en raison même de l'ampleur de la tâche, ne fut pas totalement exempte d'erreurs ou d'améliorations possibles et le texte latin n'a pas été traduit. Quicherat jugeait que les traités des théologiens joints au procès de réhabilitation n'avaient rien d'historique et que la S.H.F. pouvait faire l'économie d'un gros volume. C'est pour ces raisons que d'autres érudits publieront ultérieurement ces procès, en les traduisant, essentiellement Pierre Champion (1920-21) et Pierre Tisset (1960-71) pour le procès de condamnation, Pierre Duparc (1977-88) pour le procès de réhabilitation (avec cette fois-ci les traités théologiques dans leur latin original).
  Le Centre Jeanne d'Arc à Orléans, prépare une refonte complète des volumes IV & V de Jules Quicherat qui devrait être publiée également par la Société de l'Histoire de France.

  Le premier volume a été tiré à 750 exemplaires. Cet ouvrage n'a jamais été réédité. Diffusé essentiellement dans les grandes bibliothèques civiles et religieuses du monde entier, très difficile à trouver au complet depuis des décennies, je suis très heureux d'en posséder un exemplaire.



t.I : Procès de condamnation - 1841 - 508 pages.
t.II : Procès de réhabilitation 1ère partie - (1844) - 472 pages .
t.III : Procès de réhabilitation 2ème partie - (1845) - 474 pages.
t.IV : Documents historiques - (1847) - 540 pages.
t.V : Documents historiques, suite (1849) - 576 pages.

Format : in-8° (15,5 x 23,5 cm)
Reliure : demi- chagrin "noir", dos 4 nerfs sautés
Gardes grises
Editeur : Société de l'Histoire de France, chez Jules Renouard (vol.1 tiré à 750 exemplaires)
Les couvertures originales ont été conservées. Excellent état de fraîcheur, rousseurs rares.


                                                                               

  En 1850, Jules Quicherat publiera pour son compte, également chez Jules Renouard, ses "Aperçus nouveaux sur l'histoire de Jeanne d'Arc".
  Après une étude si intense sur Jeanne d'Arc, l'auteur nous propose, comme il le dit lui-même, ni une histoire, ni un panégyrique mais un ouvrage de pure critique : "Je n'ai qu'un désir : celui de communiquer au public sur un sujet qui l'intéressera dans tous les temps, les aperçus qu'a fait naître dans mon esprit une étude si laborieuse des textes...".
  Cette critique était destinée à accompagner sa publication en cinq volumes pour la S.H.F. mais n'aurait pu l'être, faute de place.
  P. Champion, P. Tisset & P. Duparc feront de même en joignant une étude critique personnelle à leurs publications.



Aperçus nouveaux sur l'histoire de Jeanne d'Arc - (1850) - 170 pages

Format : in-8° (23,5 x 15,5 cm)
Reliure : demi- chagrin "noir", dos 4 nerfs sautés
Gardes "grises"
Editeur : Jules Renouard, Paris
Les couverture originales ont été conservées. Quelques rousseurs.



                                                                                

  











































































                                                                                










                                                                

 
Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire