Accueil                                                         Admin
06 décembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


L'abréviateur du procès - index
p. 28 à 29 du ms.

esquelles entreprinses et faictz d'icelle je me passeray d'en escrire plus avant, pour ce que tout est escript bien au long es croniques, dont j'ay parlé ; et ce que j'en ay recité n'a esté fors que pour donner a congnoistre les grans biens qu'elle a fais en France qui est admirable et digne de memoire.
  Et combien que on ne sçauroit assez manifester et publier ses faictz [29] toutesfoys ce n'a esté, ne est mon intencion de les reciter au long ne par le menu ; mais veulx seullement escrire comment et par quel moyen elle fut prinse devant Compiengne, et depuis menee a Rouen. Eu quel lieu a la grande poursuite des Angloys, ses ennemys mortelz, son procez fut faict. Par lequel elle fut faulcement et iniquement condempnee, a estre bruslee, ainsy qu'il a esté trouvé depuis par le procez de son absolucion ; par lequel elle a esté declaree innocente de tous les cas, desquelz elle estoit accusee, nonobstant la determinacion faicte par messeigneurs de l'Université de Paris ; lesquelz, par flaterie et pour complaire au roy d'Angleterre, la declarerent hereticque, contre l'oppinion de deffunct nostre maistre Jehan Gerson, chancelier de Nostre Dame de Paris, docteur en theologie, si sçavant et saige, comme ses oeuvres le monstrent et en font le jugement. Laquelle oppinion, avecques les raisons qui le meurent a estre contre l'oppinion de ladicte Université, sont escriptes ici apprez, par lesquelles on pourra veoir ou il y a plus d'apparence de verité et de bon jugement (1).

                                                 


Source : Édition de "La minute française des interrogatoires de Jeanne la Pucelle".1952 - Paul Doncoeur.

Notes :
1 Quicherat (IV, 260), dans les extraits qu'il donne de O, cite ce passage. Mais son texte est notablement différent. Quoiqu'il ait déclaré (IV, 256) puiser « toutes (ses) notions dans le manuscrit d'Orléans », ce n'est pas O qu'il transcrit, mais la mauvaise copie éditée par Buchon dans Collection des Chroniques, au tome IX des Chroniques de Monstrelet. (Doncoeur).



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire