Accueil                                                         Admin
14 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


La chronique du héraut d'armes Berri - index
I

elluy an, en ce mesmes temps de karesme, arriva une jeune fille de l'aage de XVIII ou XX ans par devers le roy, au chastel de Chinon, nommée Jehanne la Pucelle ; laquelle estoit née et nourie d'emprès Vaucoulour, d'un villaige de dessus la rivière de Meuse, et avoit esté toute sa jeunesse jusques à celle heure à
garder les berbis. Et vint devant le roy en le saluant et luy dist ces parolles : Que Nostre Seigneur l'envoyoit devers luy pour le mener couronner à Rains et pour lever le siège que les Anglois tenoient devant la bonne cité d'Orléans; et que Dieu à la prière des Sains ne vouloit point que ladicte cité fut prinse ne périe.
  Et à ces parolles le roy la fist examiner par pluseurs saiges docteurs de son royaume, ausquelz elle respondit saigement et par bonne manière, et tellement que tous les docteurs estoient d'oppinion que son fait, son dit et ses parolles estoient faictes et dictes par miracle de Dieu. Et pour ce, fut dit et ordonné en grant délibéracion du conseil que, pour faire et acomplir les choses quelle avoit dictes, en entencion de commencer et achever au plaisir de Dieu, on luy bailleroit chevaulx, harnois et gens pour la compaignier à veoir son fait et que ce seroit. Et fut tout fait, conseillé et ordonné audit chastel de Chinon durant ledit temps de karesme que ung chascun estoit en dévocion. Et la conduisoient le mareschal de Rieux (1) et le sire de Cullant, l'un mareschal et l'autre admiral.

                                                         

  En cet an 1429, et en ce même temps de carême, arriva par devers le roi, au châtel de Chinon, une jeune fille de l'âge de dix-huit à vingt ans, nommée Jeanne la Pucelle. Elle était née et nourrie d'emprès Vaucouleurs, à un village de dessus la rivière de Meuse, et avait été toute sa jeunesse jusqu'à cette heure à garder les brebis. Elle vint devant le roi et en le saluant lui dit ces paroles : « Que Notre-Seigneur l'envoyait vers lui pour le mener couronner à Reims et pour lever le siège que les Anglais tenaient devant la bonne cité d'Orléans, et que Dieu, à la prière des saints, ne voulait pas que ladite cité fût prise ni périe ».
  Sur ces paroles, le roi la fit examiner par plusieurs sages docteurs de son royaume, auxquels elle répondit sagement et par bonne manière, tellement que tous les docteurs étaient d'opinion que son fait, son dit et ses paroles, étaient faits et dits par miracle de Dieu. Et pour ce, il fut proposé et ordonné en grande délibération du conseil que, pour faire et accomplir les choses qu'elle avait dites, en intention qu'elle pût les commencer et achever au plaisir de Dieu, on lui baillerait chevaux, harnais et gens pour l'accompagner et voir son fait et ce que ce serait. Et tout fut fait, conseillé et ordonné audit châtel de Chinon durant ledit temps de carême, alors que un chacun était en dévotion. Et la conduisaient le maréchal de Rais et le sire de Culan, l'un maréchal et l'autre amiral.


                                                 


Source : "Chronique de Charles VII par Jean Chartier" - Vallet de Viriville - 1868.

Notes : (Quicherat)
1 Maréchal de Rais.





Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire