Accueil                                                         Admin
08 août 2020  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


Journal d'un Bourgeois de Paris - index
chap.513

t le sabmedi ensuivant le duc de Bourgongne se parti de Paris et emmena sa seur la femme du regent avec luy, [et le regent s'en alla d'autre part à Pontoise (1), lui] et ses gens, et fut ordonné cappitaine de Paris le signeur de l'Isle-Adam. Et les Arminalx entrerent celle sepmaine en la cité d'Ausserre, et puis vindrent à Troyes (2), et entrerent dedens, sans ce que on leur deffendist. Et quant ceulx des villaiges de Paris à l'entour sceurent comment ilz conquestoient ainsi païs, ilz laisserent leurs maisons et apporterent leurs biens es bonnes villes, et soierent leurs blez avant qu'ilz fussent meurs et apporterent à la bonne ville de Paris. Après tantost apres, entrerent en Compigne et gaignerent les chastelleries d'entour sans nulle deffense, et entour Paris prindrent ilz Lusarches et Dampmartin « plusieurs autres fortes villes (3). Et ceulx de Paris moult avoient grant paour, car nul signeur n'y avoit, mais le jour Sainct Jaques, en juillet, furent ung pou resconfortez, car ce jour vint à Paris le cardinal de Vicestre et le regent de France, et avoient en leur compaignie foison de gens d'armes et archiers (4), bien environ IIII mil, et le sire de l'Isle-Adam, qui en avoit de Picars bien environ VII cens, sans la commune de Paris.



                                                         

  Le samedi suivant le duc de Bourgogne partit de Paris, emmenant avec lui sa soeur, la femme du régent ; le régent s'en alla d'autre part avec ses gens à Pontoise, et le seigneur Villiers de l'Isle-Adam fut élu capitaine de Paris. Les Armagnacs entrèrent, cette semaine, dans la cité d'Auxerre ; ils vinrent à Troyes, et y entrèrent sans trouver de résistance. Quand ceux des villages d'alentour Paris surent que les Armagnacs conquéraient ainsi le pays, ils emportèrent leurs biens et leurs meubles, coupèrent leurs blés avant qu'ils fussent mûrs, et les apportèrent dans la ville de Paris. Quelque temps après, les Armagnacs entrèrent à Compiègne et gagnèrent les châtellenies d'alentour privées de toute défense. Les habitants de Paris avaient grand'peur, car il n'y avait pas de seigneur dans la ville ; mais le jour de Saint-Jacques, en juillet, ils furent un peu réconfortés ; ce jour vinrent à Paris le cardinal de Winchester et le régent de France ; ils avaient en leur compagnie foison de gens d'armes et d'archers, bien environ quatre mille hommes; le sire de l'Isle-Adam avait environ sept cents Picards, sans compter la commune de Paris.


                                           
      


Source : Texte original et notes d'érudition : "Journal d'un bourgeois de Paris" - Alexandre Tuetey - 1881.
Mise en Français plus moderne : J.B.J. Ayroles, "la vraie Jeanne d'Arc", t.III, p.513 à 530.


Notes (A. Tuetey) :
1 C'est le 4 août que partit le duc de Bedford, se dirigeant du côté de Corbeil et de Melun ; le vendredi 5, l'évêque de Paris célébra une messe à Notre-Dame en son honneur.

2 Les troupes françaises ne firent que passer devant Auxerre le 29 juin et prirent possession de Troyes le 11 juillet.

3 Charles VII passa près de Crépy en Valois et de Dammartin le 14 août et fit son entrée à Compiégne le 18.

4 Le cardinal de Winchester, accompagné de son neveu le régent et de cinq mille hommes d'armes et archers, fit son entrée à Paris le lundi 25 juillet et s'en retourna à Rouen le 3 août avec ses seuls familiers, laissant au duc de Bedford le contingent qu'il avait amené d'Angleterre pour combattre les « Boemiens » et autres hérétiques, lequel servit à renforcer l'armée anglaise.



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire