Accueil                                                         Admin
14 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Chroniqueur alençonnais anonyme

et auteur, aussi bien que Perceval de Cagny, fut attaché à 1a personne du duc Jean II ; mais il n'écrivit qu'en 1473. Son ouvrage, très-succinct, n'a jamais été imprimé. De Thou en avait un manuscrit, qu'il communiqua à Bry de La Clergerie, lequel s'en servit beaucoup pour son Histoire du duché d'Alençon. L'extrait qu'on en donne ici a été pris dans l'exemplaire de la Bibliothèque royale, qui est une transcription faite au XVIe siècle (n° 9574-3, Fonds français). Le seul intérêt que présente ce témoignage est d'apprendre que la Pucelle avait fait au duc d'Alençon des prédictions qui se réalisèrent plus tard.

  Est vray que ledict roy Charles septiesme estant ainsy spolié de sondict royaume et ses subjectz en très grande perplexité et tribulation merveilleuse, le bon Dieu, qui ses serviteurs secoure au besoing, voulant donner remède et fin à l'affliction des bons et loyaulx François, et l'orgueil desdictz Anglois réprimer et annichiler, suscita l'esperit d'une jeune pucelle aagée de dix-huict a vingt ans, natifvede la ville de Dompremy, duché de Bar, a trois petites lieues de Vaucouleurs, qui tout son temps n'avoit fait autre mestier que garder les bestes ès champs. La quelle vint devers le roy Charles, roy de France, et luy dist qu'elle estoit envoyée à luy de par Dieu, luy aider à conquérir son royaume possédé par lesdictz Anglois, et que s'il luy vouloit bailler charge d'hommes d'armes, elle le meneroit sacrer à Reins: dont ledit roy et les personnes scientifiques et d'entendement estans autour de sa personne furent de prime face esmerveillez ; et néantmoins après qu'elle eust esté à diverses foys interrogée par plusieurs notables et sages personnes, on adjousta foy en ses parolles, et fut trouvé qu'elle estoit divinement envoyée. Par ainsy fut joincte avec l'armée du roy dont ledict duc d'Alençon avoit la charge comme lieutenant général; lequel duc fut par elle desnommé et appelé le beau duc, et luy dist et déclara plusieurs choses qui luy sont advenues du depuys.

                                                         

* un extrait supplémentaire donné par Ayroles :

  Il est vrai que le roi Charles, VIIe de ce nom, étant spolié de son royaume, et ses sujets réduits à très grande perplexité et merveilleuse tribulation, le bon Dieu, qui secourt ses serviteurs dans leurs besoins, voulant donner remède et mettre fin à l'affliction des bons et loyaux Français, réprouver et annihiler l'orgueil des Anglais, suscita l'esprit d'une jeune Pucelle, âgée de dix-huit à vingt ans, native de Domrémy, duché de Bar, à trois petites lieues de Vaucouleurs. Dans tout son temps, elle n'avait fait autre métier que de garder les brebis des champs ; elle vint vers Charles, roi de France, et lui dit qu'elle lui était envoyée de par Dieu pour l'aider à conquérir son royaume possédé par les Anglais, et que s'il voulait lui bailler charge d'hommes d'armes, elle le mènerait sacrer à Reims ; ce dont le roi et les personnes scientifiques et d'entendement de son entourage furent de prime face fort moult émerveillées ; néanmoins après qu'elle eût été interrogée par plusieurs notables et sages personnages, on ajouta foi à ses paroles, et il fut conclu qu'elle était divinement envoyée. Par ainsi, elle s'adjoignit à l'armée dont le duc d'Alençon avait la charge comme lieutenant-général. Ce duc fut dénommé et appelé par elle le Beau Duc, et elle lui dit et déclara plusieurs choses, qui du depuis lui sont advenues.


                                                 


Source :
- Présentation et texte original : Quicherat, t.IV p.38 et suiv.
- Mise en Français plus moderne :
"La vraie Jeanne d'Arc - t.III : La libératrice" - J.-B.-J. Ayroles - 1897, p.312 et suiv.

Notes :
/





Les témoignages

Index


Les autres témoignages :
- les écrits de J.Gelu
- le traité de J.Gelu
- la note de Guill. Girault
- Jean Rogier
- la chronique de Lille
- la chron. de Vigneulles
- Henri de Gorcum
- Clerc de Spire
- Brevarium Historiale
- Jean Nider
- Baptiste Fulgose
- Guerneri Berni
- Nicolas Savigny
- Chonique espagnole
- Chambre d.cptes Brabant
- Livre des trahisons...
- Appréciation de Bedford
- Robert Blondel
- Saint-Antonin
- Herman Cornerius
- Pontus Heuterus
- Pierre Sala
- Pierre Empis
- Jean Germain
- Jean Jouffroy
- Registres Chap. N-Dame
- Greffier Albi
- Chron. Mt St-Michel
- Ordo Chalons
- Chron. anon. alençon
- Chron. anon. normandie
- Chron. British Museum
- Chron. Lorraine
- Walter Bower
- Livre de Pluscardin
- Lorenzo Buonincontro
- Giovanni Sabadino
- Philippe de Bergame
- Jean Bouchet
- Le Féron
- Kerrymel
- Hist.des ctes de Ponthieu

- Sommaire... Et. Pasquier




Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire