Accueil                                                         Admin
21 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


Chronique des Cordeliers de Paris - index
Folio 483

n ce temps arriva devers le daulphin une josne fille née en Lorraine et fille d'un poure laboureur, laquelle se faisoit nommer Jennette la Pucelle et avoit gardé les brebis ou village dont elle estoit née ; laquelle Pucelle estoit en parolle et en contenance moult innocente, comme il sambloit, et toutesfois elle feit entendant que par divine inspiracion elle debvoit faire mectre ledit daulphin en possession de son royaume de France et le faire par tout obéir. Et tant donna à entendre à son père et à ses amis, que elle fut par ung sien frère et autres que elle trouva ses adjoins, amenée devers icelui daulphin; et là par ses parolles icelui daulphin la retint à sa cour et la mist en très grand estat : dont le plus grand partie de ses gens furent moult esmerveilliés, car ilz tenoient icelle Jennette à folle et à nyce.
  Celle Jennette, quant elle fu en ce party retenue dudit daulphin et mise en estat, requist estre montée et armée comme ung homme d'armes, en disant que elle feroit merveilles ; et ainsi en fu fait. Et se commencha à mettre en armes et sievir les routes. Et tantost après ce, se assemblèrent grant foison de gens d'armes pour lever ledit siége d'Orlians, après le traictié failly comme dit est (1). Et en celle assamblée se bouta et mist ladite Pucelle, et leva ung estandart où elle fit mettre Jhesus ; et maintenoit estre envoiie de par Dieu pour mettre ledit daulphin en possession du royaulme de France.

                                                         

  En ce temps arriva vers le Dauphin une jeune fille née en Lorraine, d'un pauvre laboureur ; elle se faisait nommer Jeannette la Pucelle. Elle avait gardé les brebis au village où elle était née. A la juger à ses paroles et à sa contenance, elle était très innocente, ou tout au moins le paraissait. Et cependant elle faisait entendre que par divine inspiration elle devait faire mettre le Dauphin en possession de son royaume de France, et le faire partout obéir. Elle donna tant à entendre à son père et à ses amis qu'elle se fit amener jusque vers le Dauphin par un sien frère et par d'autres qu'elle avait su s'adjoindre. Là elle parla si bien que le Dauphin la retint à sa cour et la mit en très grand état; ce dont la plus grande partie de ses gens s'émerveillèrent fort; car eux tenaient cette Jeannette pour folle et niaise.
  Quand elle fut retenue en ce parti du Dauphin et mise en état, elle requit d'être montée et armée comme un homme d'armes, promettant qu'elle ferait merveilles. Et ainsi il en fut fait. Elle commença à se mettre en armes, et à suivre les routes. Bientôt après se réunirent un grand nombre de guerriers pour faire lever le siège d'Orléans, après les négociations qui avaient échoué, ainsi qu'il a été dit. Ladite Pucelle se mit en assemblée ; elle arbora un étendard sur lequel elle avoit fait inscrire : Jhésus; et elle maintenait être envoyée par Dieu pour mettre le Dauphin en possession du royaume de France.


                                                 


Source : édition Jules Quicherat - 1882.
Mise en Français plus moderne : J.-B.-J. Ayroles "La vraie Jeanne d'Arc - t.III.

Notes :
1 Traité que poursuivait le Duc de Bourgogne pour que la garde d'Orléans lui fut baillée pour le compte du Duc prisonnier.



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire