Accueil                                                         Admin
14 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Chronique de la Pucelle - index
38 - La mort du comte de Salceberic devant Orléans

près la venue du bastard d'Orléans et de la chevalerie, advint, un jour, que le comte de Salisbery vint aux Tournelles, par l'exhortement de Glacidas, pour voir plus à plain la fermeture de la cité d'Orléans. Ledit comte estant près d'une fenestre devant lesdictes Tournelles où il regardoit et visoit la cite, fut, par juste jugement de Dieu (1) qui tout connoist et qui traite et guerdonne les hommes selon leurs mérites, féry (2) de l'esclat d'une pierre de canon, qui entra par ladite fenestre ; et perdit l'œil du coup et cheut à terre près de Glacidas avec un autre chevalier qui fut occis de ce mesme coup.
  Alors les Anglois qui estoient dedans et courroucez de l'adventure, prinrent ledict comte et l'envoyèrent à Meun le plus celéement (3) qu'ils peurent, auquel lieu il trespassa an mois de novembre mille quatre cent vingt huict, dont le courage des Anglois fut moult affoibly ; lesquels envoyèrent hastivement devers le duc de Betfort qui se disoit régent de France, requérant chef au lieu dudict comte, avec secours de gens, argent et vivres. Lequel régent envoya grande chevalerie, argent et vivres, pour maintenir le siège. Et pour gouverner la guerre fit principaux chefs et capitaines : Messire Guillaume la Poule, comte de Suffort, les seigneurs de Talbot , de Gray, de Scales, Messire Robert Héron, Lancelot de Lisle, Gilbert de Halsates, Glacidas et autres chevaliers et escuyers anglois, avec aucuns faux François, entre lesquels fut Messire Guillaume de Rochefort, Huc des Prez (4), Eustace Gaudin, Geoffroy de Lamé, Jean de Chainviller, Jean le Baveux , Guillaume Languedoc, Jean de Mazis, Guillaume du Broillac. Et fut bien la puissance du siège nombrée de dix mille hommes.
  Ces chefs de guerre tinrent plusieurs conseils à Baugency, à Meun et à Jargeau, et finalement délibérèrent que aux Tournelles, au boulevart de devant, ès bastides des Augustins, de Sainct-Privé, et de Sainct-Jean le Blanc, qui furent bien grandement fortifiez, gens seroient establis pour garder les passages par eaue et par terre, sous le gouvernement de Glacidas capitaine des Tournelles ; et ce faict mettroient siège de l'autre part de la cité d'Orléans.


                                                 


Source : édition Vallet de Viriville

Notes :
1 Après la mise à sac du sanctuaire de Cléry et l'attaque de la cité d'Orléans, à l'encontre de toutes les règles de la Chevalerie, sans compter les actes de cruauté dont ce sire s'était rendu coupable. (ndlr)

2 féry : frappé (on dit encore de nos jours "sans coup férir").

3 Céléement : secrètement.

4 Huc des Prez : bailli de Chartres.



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire