Accueil                                                         Admin
14 décembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Chronique de la Pucelle - index
54 - Des traystres Bourguignons de Marchesnois qui promistent de rendre le chastel

e comte de Richemont, connestable de France, séjourna par aucuns jours, après la bataille, en la ville de Baugency ; attendant response du duc Jean d'Alençon, de la Pucelle et des haults seigneurs qui s'estoient portez forts d'appaiser le roy et lui faire pardonner son maltalent. A quoy ils ne peurent parvenir ; et le roy ne voulut souffrir qu'il allast par devers luy, pour le servir dont il fut en grand desplaisance. Néantmoins ledict connestable, qui avoit grand compaignée de nobles, désirant nettoyer le pays du duc d'Orléans, voulut mettre le siége devant Marchenoy , près Blois, qui fut garny de Bourguignons et d'Anglois. Lesquels de ce ouyrent nouvelles, et doubtans le siége, se tirèrent, soubs saulfconduit, à Orléans, par devers le duc d'Alençon qui estoit là pour le temps. Si traictèrent tant lesdicts Bourguignons, que parmy leur faisant pardonner par le roy toutes offenses, et leur donnant dix jours de terme pour emporter leurs biens, ils seroient et demeureroient à tousjours bons et loyaux François. Et ainsi le jurèrent, et donnèrent aucuns hostages ès mains du duc d'Alengon, qui fist sçavoir ceste chose au connestable, lequel s'en partit à tant ; mais après son partement, les Bourguignons dudict Marchenoy firent tant, qu'ils prindrent et retindrent prisonniers aucuns des gens dudict duc d'Alençon, pour recouvrer leurs hostages ; et ainsi faulsèrent leurs serments.

                                                         

  Le comte de Richemont, connétable de France, séjourna quelques jours après la bataille de Patay en la ville de Baugency, attendant réponse du duc d'Alençon, de la Pucelle et des hauts seigneurs qui s'étaient portés forts d'apaiser le roi et de lui faire pardonner son maltalent. A quoi ils ne purent parvenir; le roi ne voulut pas souffrir qu'il allât devers lui pour le servir; ce dont il fut en grande déplaisance.
  Néanmoins ledit Connétable, qui avait grande compagnie de nobles, dans le désir de nettoyer le pays du duc d'Orléans, voulut mettre le siège devant Marchenoir, près de Blois, ville garnie de Bourguignons et d'Anglais. Ces derniers en eurent nouvelles, et, par crainte du siège, ils envoyèrent sous sauf-conduit, à Orléans, par devers le duc d'Alençon, qui par ce temps était là. Lesdits Bourguignons traitèrent si bien qu'on leur fit pardonner par le roi toutes offenses, et, qu'on leur donna dix jours de terme pour emporter leurs biens, sous promesse qu'ils seraient et demeureraient à toujours bons et loyaux Français. Ainsi ils jurèrent, et ils mirent quelques otages ès mains du duc d'Alençon, qui fit tout savoir au Connétable, lequel se départit du siège ; mais après son partement, les Bourguignons dudit Marchenoir firent tant, qu'ils prirent et retinrent prisonniers quelques-uns des gens du duc d'Alençon, pour recouvrer leurs otages, et ainsi ils faussèrent leurs serments.


                                                 

Source : édition Vallet de Viriville - 1859



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire