Accueil                                                         Admin
07 décembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de condamnation - préliminaires
Lettre de l'université de Paris au Roi de France et d'Angleterre - 21 novembre 1430

     "A très excellent prince, le Roy (1) de France et d'Angleterre, nostre très redoubté et souverain seigneur et père.
Très excellent prince, nostre très redoubté et souverain seigneur et père, nous avons de nouvel entendu que en vostre puissance est rendue à présent ceste femme dicte la Pucelle, dont nous sommes moult joyeux, confians que par vostre bonne ordenance, sera icelle femme mise en justice pour réparer les grans maléfices et escandes advenus notoirement en ce royaume à l'occasion d'icelle, ou grant préjudice de l'onneur divin, de nostre sainte foy et de tout vostre bon peuple. Et pource qu'il nous appartient singulièrement, selon nostre profession, extirper telles iniquitez manifestes, mesmement quant nostre foy catholique est en ce touchée, nous ne povons ou fait d'icelle femme dissimuler la longue retardation de justice qui doit desplaire à chacun bon chrestian, et mesmement à Vostre royal Majesté plus que à nul autre, pour la grant obligacion que vous devez à Dieu en cognoissant les haulx biens, honneurs et dignitez qu'il a ottroyez à vostre excellence. Et combien que sur nous ayons par plusieurs fois escript et ancores à présent, nostre très redoubté et souverain seigneur et père, en proposant tousjours très humble et loyal recommendacion à ce que ne soions notez de négligence aucune en si favorable et nécessaire matière : Nous supplions très humblement, et en l'onneur de nostre Sauveur Jhésuschrist, déprions très acertes vostre haulte excellence, que icelle femme vous plaise ordener estre mise briefment ès mains de la justice de l'Église, c'est-à-dire de révérent père en Dieu nostre honoré seigneur l'évesque et conte de Beauvais, et aussi l'inquisiteur ordené en France, ausquelz la cognoissance des meffaiz d'icelle appartient espécialement en ce qui touche nostre dicte foy, afin que sceau du roi Henri VIpar voie de raison soit faicte discucion convenable sur les charges d'icelle, et telle réparacion comme au cas appartiendra, en gardant la sainte vérité de nostre foy, afin que par voie de raison soit faicte discucion convenable sur les charges d'icelle, et telle réparacion comme au cas appartendra, en gardant la sainte vérité de nostre foy, et mettant toute erreur faulse et scandaleuse opinion hors des courages de vos bons, loyaulx et chrestians subgez. Et nous semble moult convenable, se ce estoit le plaisir de vostre haulttesce, que ladite femme fust amenée en ceste cité pour faire son procès notablement et seurement ; car par les maistres, docteurs et autres notables personnes estans pardeça en grant nombre, seroit la discucion d'icelle de plus grant réputacion que en autre lieu ; et si est assez convenable que réparacion desdiz escandes soit faite en ce lieu, ouquel les faits d'icelle ont été divulgués et notoires excessivement. Et en ce faisant gardera Vostre royal Majesté sa grant loyauté envers la souveraine et divine Majesté ; laquelle vueille octroyer à vostre excellence prospérité continuelment, félicité sans fin. Escript à Paris, en nostre congrégacion générale solennelment célébrée à Saint-Mathurin, le XXIe jour de novembre, l'an mil CCCC.XXX. Vostre très humble et très dévote fille : l'Université de Paris." Sic signata : HEBERT.
"



                                                 


Notes :
Source : E. O'Reilly - Procès de Jeanne d'Arc - tome II - 1868
Texte original.
1
L'orthographe d'époque est copiée textuellement.

Illustrations :
Sceau du roi Henri VI (tiré d'un acte de 1430 conservé aux archives de France. Ses pieds portent sur deux lions. La devise latine signifie "Henri par la grâce de Dieu roi de France et d'Angleterre".



Procès de condamnation

Présentation :

- L'organisation du tribunal
- Les sources existantes
- Plan chateau de Rouen
- La prison de Jeanne

Procès :
- Procès


Complément :
- Etude de l'abjuration
- Lettres de garantie




Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire