Accueil                                                         Admin
07 décembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de réhabilitation
Déposition de Jean Lemaire

  Messire Jean Lemaire, prêtre, curé de l'église paroissiale Saint-Vincent de Rouen, âgé d'environ quarante-cinq ans, interrogé déjà le dix-neuvième jour de décembre, comme témoin à produire, et ensuite entendu de nouveau, le douzième jour du mois de mai,

  Interrogé sur ce qu'il peut déclarer ou attester à propos du contenu des Ier, IIe, IIIe et IVe articles, il déclare n'avoir que peu connu cette Jeanne ; car, lorsqu'elle fut conduite en la ville de Rouen, lui-même était étudiant à l'Université de Paris. Et il arriva en la ville de Rouen seulement le jour où fut prononcé à Saint-Ouen le sermon de maître Guillaume Évrard, et c'est là qu'il vit Jeanne.
  Sur le contenu des Ve et VIe articles, il déclare que, selon les bruits courant alors à Rouen, les Anglais avaient fait faire le procès contre Jeanne à cause de la haine et de la crainte qu'ils en avaient. Il déclare que sans aucun doute, dans la forme et la manière de procéder, puis de rendre les sentences, la justice fut très offensée. Il entendit aussi dire que plusieurs des seigneurs assesseurs au procès étaient dégoûtés par ce procès et mécontents de la procédure ; certains furent en grand danger de mort, et surtout, à son dire, feu maître Pierre Morice, abbé de Fécamp, maître Nicolas Loiseleur, et plusieurs autres.
  Ne sait rien de plus sur le contenu des autres articles.

   

  Dominus Johannes Lemaire, presbyter, curatus ecclesiæ parochialis Sancti Vincentii Rothomagensis, ætatis XLV annorum, alias, die xix. decembris, tanquam testis affuturus, examinatus, et postmodum, die xii. maii, recollectus.

  Interrogatus quid ipse sciat deponere seu attestari de contentis in L, II., III. et IV. articulis : deponit quod ipsius Johannæ modicam habuit notitiam ; nam tempore quo adducta fuit ad villam Rothomagensem, ipse loquens erat in universitate Parisiensi studens. Et applicuit illo tunc villam Rothomagensem, in tantum quod, die qua fuit factus sermo in Sancto Audœno per magistrum Guillelmum Evrard, ubi eamdem Johannam vidit.
  Super contentis in V. et VI. articulis : deponit quod fama erat in Rothomago, illo tempore, quod Anglici per odium et timorem quos habebant de eadem Johanna, faciebant fleri processum contra eamdem. Et dicit quod non dubitat quin in forma et modo processus et sententiarum inde secutarum, justitia fuerit multum offensa. Et illo tunc audivit dici quod plures de dominis assistentibus in processu, multum fuerunt attædiati de hujusmodi processu, et male contenti de modo procedendi ; et quod aliqui fuerunt in magno periculo vitæ suæ, et maxime, ut dicit, defuncti magister Petrus Morice, Abbas Fiscampnensis, magister Nicolaus Loyseleur, et plures alii.
  Nec aliud scit de contentis in cæteris articulis.


Sources :
- Texte latin original : Quicherat - Procès t.III p.177 et suiv.
- Traduction : source Pierre Duparc.

Notes :
/



Procès de réhabilitation
Rappel des témoins de Rouen en 1456.

Les dépositions :

Fr. Pierre Miget
Me Guillaume Manchon
Me Jean Massieu
Me Guillaume Colles
Fr. Martin Ladvenu
Me Nicolas de Houppeville
Mgr Jean Lefèvre
M. Jean Lemaire
Me Nicolas Caval
Pierre Cusquel
Me André Marguerie
Mauger Leparmentier
Laurent Guesdon
M. Jean Riquier
Jean Moreau
Me Nicolas Taquel
Husson Lemaistre
Pierre Daron
Frère Seguin


Lyon :
Jean d'Aulon

- Les dépositions - index




Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire