Accueil                                                         Admin
19 novembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de réhabilitation
Déposition de Maugier Leparmentier

  Honnête personne Maugier Leparmentier, clerc non marié, appariteur de la cour archiépiscopale de Rouen, âgé d'environ cinquante-six ans, antérieurement entendu et, le douzième jour de mai, entendu et interrogé sur les articles,

  Et d'abord sur les Ier, IIe, III et IV articles, il déclare avoir connu cette Jeanne seulement après qu'elle eût été amenée dans la ville de Rouen ; il la vit au château de la ville, où le témoin fut mandé avec son aide, pour mettre Jeanne à la torture. Elle fut interrogée quelque temps. Elle se comportait avec beaucoup de sagesse dans ses réponses, si bien que les assistants s'en émerveillaient. Cependant le témoin et son aide se retirèrent sans avoir attenté à sa personne.
  Sur le contenu des Ve et VIe articles, il déclare que le procès contre Jeanne fut mené à la demande des Anglais et par l'évêque de Beauvais ; car, disait-on, elle avait été prise dans le territoire de Beauvais. Il dit cependant que cet évêque était très attaché au parti anglais. Il ajoute que des frères de l'ordre des précheurs eurent beaucoup à faire, parce qu'ils conseillaient à Jeanne de se soumettre à l'Église, comme il l'a entendu dire ; et la commune renommée était que tout ce que l'on faisait contre Jeanne était fait par haine du roi de France et de son parti, et que Jeanne avait subi une grande injustice.
  Sur le contenu des VIIe, VIIIe et IXe articles, il sait seulement qu'elle était au château dans la grosse tour ;
il l'y vit quand il fut mandé, comme il l'a dit, pour la soumettre à la torture, bien qu'il n'en fût rien fait.
  Interrogé en outre sur le contenu du XXIIIe au XXXIIIe article, les autres étant omis, car il n'a rien à en dire, il déclare qu'il fut présent lors de la première prédication faite à Saint-Ouen, et de même à la dernière, faite au Vieux Marché, le jour où Jeanne fut brûlée ; et le bois pour la brûler y avait été placé avant même la fin de la prédication et avant le prononcé de la sentence. Et aussitôt la sentence rendue par l'évêque, sans aucun intervalle, elle fut conduite au feu ; il n'a pas remarqué qu'une sentence eût été rendue par un juge laïc, car elle fut aussitôt conduite au feu ; placée dans ce feu, elle cria plus de six fois « Jésus » et surtout dans son dernier souffle elle cria à haute voix« Jésus », si bien que tous les assistants purent l'entendre. Il ajoute que presque tous les assistants pleuraient de pitié.
  Il déclare enfin avoir entendu dire que les cendres, après la crémation, furent recueillies et jetées dans la Seine.
  Ne sait rien d'autre sur le contenu desdits articles.

   

  Honestus vir Maugerius Leparmentier, clericus non conjugatus, apparitor curiæ archiepiscopalis Rothomagensis, ætatis LVI annorum vel circiter, alias examinatus et, die XII. maii, super articulis recollectus et interrogatus.

  Et primo super I., II., III. et IV. articulis, deponit quod eamdem Johannam novit a tempore quo fuit adducta ad villam Rothomagensem, et eam vidit in castro Rothomagensi, in quo loco fuerunt mandati ipse loquens et suus socius ad ponendum eamdem Johannam in torturis. Et fuit tunc aliqualiter interrogata. Quæ multum prudenter in suis responsionibus se habebat, ita quod assistentes mirabantur. Tandem ipse loquens et suus socius recesserunt, nec ad ejus personam attentaverunt.
  De contentis in V. et VI., deponit quod processus contra eamdem Johannam fuit deductus ad instantiam Anglicorum, et per episcopum Belvacensem ; et, ut dicebatur, quod fuerat capta in territorio Belvacensi. Dicit tamen quod ipse episcopus erat multum affectatus ad partem Anglicorum. Dicit insuper quod quidam fratres ordinis Prædicatorum habuerunt multa agere eo quod eidem Johannæ consutebant quod se submit teret Ecclesiæ, prout hoc a pluribus audivit ; et erat vox communis quod omnia quæ fiebant contra eamdem Johannam, fuerunt sibi illata in odium regis Franciæ et partis quam tenebat, et quod eidem Johannetæ fiebat magna injuria.
  De contentis in VII., VIII. et IX., scit solum quod erat in castro, in grossa turri, et ibi eam vidit quando fuit mandatus, ut prædixit, ad ponendum eam in torturis, licet non fuerit posita.
  Interrogatus insuper de contentis in XXIII. usque ad XXXIII., aliis omissis, de quibus nihil scit deponere : super hoc interrogatus, deponit quod ipse fuit præsens in prima prædicatione facta in Sancto Audoeno et similiter in ultima prædicatione facta in Veteri Foro, die qua ipsa Johanna combusta est ; et erant ibi parata ligna ad eam comburendum, antequam prædicatio finiretur et antequam sententia proterretur. Et illico sententia lata per episcopum, sine quocumque intervallo, fuit ducta ad ignem nec percepit quod aliqua sententia per judicem laicum fuerit lata ; imo fuit illico ducta ad ignem ; applicata in quo igne clamavit plus quam sex vicibus Jhesus! et maxime in ultimo flatu clamavit magna voce Jhesus! adeo quod ab omnibus adstantibus potuit audiri. Et dicit quod quasi omnes flebant præ pietate. Dicit etiam quod audivit dici quod cineres, post ejus combustionem, fuerunt
recollecti et projecti in Sequanam.
  Nec aliud scit de contentis in eisdem articulis.


Sources :
- Texte latin original : Quicherat - Procès t.III p.185 et suiv.
- Traduction : source Pierre Duparc.

Notes :
/



Procès de réhabilitation
Rappel des témoins de Rouen en 1456.

Les dépositions :

Fr. Pierre Miget
Me Guillaume Manchon
Me Jean Massieu
Me Guillaume Colles
Fr. Martin Ladvenu
Me Nicolas de Houppeville
Mgr Jean Lefèvre
M. Jean Lemaire
Me Nicolas Caval
Pierre Cusquel
Me André Marguerie
Mauger Leparmentier
Laurent Guesdon
M. Jean Riquier
Jean Moreau
Me Nicolas Taquel
Husson Lemaistre
Pierre Daron
Frère Seguin


Lyon :
Jean d'Aulon

- Les dépositions - index




Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire