Accueil                                                         Admin
20 juin 2024  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


Chronique d'Enguerrand de Monstrelet - index
L.II-18- [Comment le seigneur de Longueval et plusieurs autres seigneurs se tournèrent de la partie du roy Charles.]

n cest an, le seigneur de Longueval, Regnault, son frère, Jehan Blondel, le seigneur de Saint-Simon, Jehan de Mailly, le seigneur de Maucourt et plusieurs autres chevaliers de Vermendois et d'environ, qui tousjours avoient tenu le parti de Bourgongne, s'assamblèrent en la ville de Roye en Vermendois, pour avoir advis et délibéracion ensemble, comment ilz pourraient résister aux gens d'armes qui souvent dégastoient aucunes de leurs villes, de leurs amis et de leurs gardes, et vivoient indeuement sur le pays, dont moult leur desplaisoit, après qu'ilz estoient retournez des courses, sièges et assemblées que par avant avoit faictes messire Jehan de Luxembourg pour la conqueste de la conté de Guise. Lesquelz, venuz audit lieu de Roye, en y eut aucuns qui s'allièrent ensamble et firent aliances pour résister contre lesdiz gens d'armes. Les autres, doubtans ledit de Luxembourg, se excusèrent en conseillant que une aultre journée fut prinse, dedens laquelle fust envoyé message propice devers messire Jehan de Luxembourg, sçavoir son oppinion et se c'estoit de son gré que telz desroys fussent fais à yceulx. Et sur ce se départirent. Nientmains les aulcuns n'entendirent point la besongne si avant que depuis elle se apparut, et pour tant se retrayrent tout de Luxembourg, et ledit de Luxembourg l'envoya à Paris, où il fut esquartelé comme traictre, et ses membres furent pendus en plusieurs lieux.
  Item, brief ensuivant, furent portées les nouvelles de celle douloureuse journée devers le roy Charles, lequel, pour la destruccion de ses princes et de sa chevalerie, eut au cuer si grand tristesse et telle que plus n'en povoit, et fut par long temps en grand ennui, voyant que de toutes pars ses besongnes lui venoient au contraire.

                                                 


Source : La chronique d'Enguerrand de Monstrelet - Tome IV (L.Douët d'Arcq - 1860)

Notes :
/




Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire