Accueil                                                         Admin
19 juillet 2024  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


Chronique d'Enguerrand de Monstrelet - index
L.II-3 - [Comment les Parisiens envoyèrent leur ambaxade en Angleterre devers le jeune roy et son conseil. Et autres matières.]

n cestan et en ce temps, envoyèrent les Parisiens et ceulx du grant conseil du jeune roy Henry d'Angleterre, au conseil dudit roy et à la royne, une ambassade solennelle, pour faire requeste que brief ensuyvant fust envoyé en France ung certain nombre de combatans pour résister aux entreprinses que chascun jour faisoient les gens du nouvel roy Charles, naguères Daulphin de Viennois. En laquelle ambaxade alèrent l'évesque de Terrewane (1), maistre Jehan de Mailly, messire Bourdin de Salignies, Michault Lailler et aucunes autres notables personnes; et alèrent par Lisle, où ilz parlèrent au duc de Bourgongne, et de là, par Calais nagèrent en Angleterre, où ilz furent joyeusement reçeuz, et leur fut du conseil du roy et de ladicte royne, promis bon et brief secours. Et après qu'ilz eurent acomplie leur dicte ambassade, ilz retournèrent en France.

                             

  Le quatorziesme jour de janvier audit an, fut prinse par subtilité la forteresse du pont de Meulan, par les François, desquelz estoit chief messire Jehan de Grasville. Avec lui avoit plusieurs notables hommes de guerre, jusques au nombre de cinq cens combatans, lesquelz mirent à mort ce qu'ilz y trouvèrent d'Anglois, et après se préparèrent en toute diligence pour tenir ladicte ville et forteresse du pont, en les pourvoyant de vivres et habillemens de guerre, et en réparant la fortification d'icelle.
  En ce temps, la contesse de Haynault, douuagère, fut défiée de ung povre saqueman lequel estoit nommé Lescremot Castel, natif de Ligny en Cambrésis, pour lors capitaine de la tour de Beaumont soubz messire Jehan de Luxembourg. Après lesquelles deffiances,
luy coutu aucunes de ses villes et fist guerre à ses hommes et subgetz, par longue espace de temps (2).
En ce temps, ou environ le Noël, y eut plusieurs bourgois de Paris qui firent conspiracion ensemble contre le roy Henry, en entencion de livrer ladicte ville en la main du roy Charles de France. Desquelz bourgois y eut une partie prins, dont les aucuns furent décapitez, et une femme à ce consentant fut arse, et les autres se rendirent fugitifz. Entre lesquelz se parti Michault Laillier. Et tous leurs biens furent prins de par le roy Henry, comme confisquez (3).
  Item. En ces jours mesmes fut prinse la ville de La Ferté-Milon, des François, par le consentement des habitans d'icelle. Mais le chastel fut deffendu par ceulx qui le gardoient, lesquelz mandèrent hastif secours au seigneur de l'Isle-Adam, au seigneur de Castillon, et au bastard de Tyan. Lequel de l'Isle-Adam assembla de cinq à six cens combatans et les mena par derrière audit chastel, et tantost, à certaine heure qu'ilz avoient conclud ensemble, assaillirent vigoureusement ceulx de la ville, qui en brief temps sans grant deffense furent desconfis et plusieurs prins et occis cruellement, et tous leurs biens ravis et emportez, sans avoir nulle pitié.
Item, assez brief ensuivant la prinse de Meulan dessusdicte, le duc de Bethfort, qui se disoit régent en France, assembla grant nombre de combatans, tant Anglois, Normans, comme Picars, à tout lesquelz il ala mettre le siége devant ledit pont de Meulan, à ung lez à l'autre costé de la rivière, et là fist dresser contre les portes et murailles grans engins pour icelles confondre et abatre. Et en ce continua par grant diligence. Et fut là à siège depuis l'entrée de janvier jusques au mois de mars ensuivant, que lesditz assiégez commencèrent à traicter.
  Ce siége durant, au mois de fèvrier, furent conquis par messire Jehan de Luxembourg les fors de Franquemez, Neufville en Dorans, Vironfosse et Hanaples. Avec lequel de Luxembourg estoient le seigneur de Saveuse, messire Daviot de Poix et plusieurs hommes d'armes expers et esprouvez en armes. Après laquelle conqueste, retournèrent devant la ville de Guise, et là livrèrent à ceulx de dedans une très grande escarmouche. Et ce fait, par devant Oisy en Térace retourna ledit de Luxembourg en son chastel de Beaurevoir, et donna congé à tous ses capitaines et autres gens d'armes.

                                                 


Source : La chronique d'Enguerrand de Monstrelet - Tome IV (L.Douët d'Arcq - 1860)

Notes :
1 Thérouanne (Pas de Calais), autrefois évêché important, ville rasée par Charles Quint en 1553.

2 « En ce tamps fut la duagière de Haynau, ante dudit duc de Bourgongne, deffyée du vacquier de Ligny en Cambrésis, nommé Betremot Castiel, lors cappitaine d'une fortresse nommée Beau-mont assés près du Chastel en Cambrésis. Et fut la deffiance pour ce que les gens d'icelle dame avoient donné aucun empeschement à ceulx dudit chastel, illec commis et ordonnez de par messire Jehan de Luxembourg. Et depuis par ledit de Luxembourg fu la chose apaisié; qui fut une merveilleuse chose au semblant de beaucop de gens. » Cord. 16, fol. 431 v°.

3 « En le fin du moix de décembre furent prins pluiseurs grans bourgois et manans de Paris, pour souspechon de vouloir ladicte ville livrer aux Armignas. Et estoit lors le duc de Bethfort en Normendies, lequel après ces nouvelles oyes retourna à Paris, et y fist prendre encore grand partie desdis bourgoix. Et s'en fuy lors Michault de Laillier, lequel se ala rendre prisonnier au duc de Bourgongne en la ville de Lille en Flandres, où il séjournoit moult malade des frichons (frissons, fièvres) qui luy estoient prises à Paris, dont il fut en moult grant aventure de mort. » Ibid., fol. 432.




Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire