Accueil                                                         Admin
07 décembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de réhabilitation
Déposition de Jacques L'Esbahy

  
  Jacques L'Esbahy, bourgeois d'Orléans, âgé d'environ cinquante ans, dépose comme les deux témoins précédant immédiatement. Il ajoute se rappeler qu'il y eut deux hérauts envoyés à Saint-Laurent, dont l'un s'appelait Ambleville et l'autre Guienne, pour faire savoir au sire de Talbot, au comte de Suffolk et au sire de Scales, sur les instances de la Pucelle, qu'ils devaient, ces seigneurs anglais, partir de la part de Dieu et aller en Angleterre ; sinon ils s'en trouveraient mal. Alors les Anglais retinrent l'un des hérauts, nommé Guienne, et renvoyèrent l'autre, Ambleville, pour dire certaines choses à Jeanne la Pucelle. Ambleville rapporta que les Anglais avaient retenu son camarade Guienne pour le brûler. Alors Jeanne répondit à Ambleville, affirmant au nom du Seigneur qu'il n'arriverait aucun mal à Guienne, mais lui, Ambleville, devait retourner avec courage auprès de ces Anglais : il ne subirait aucun mal et au contraire il ramènerait son camarade sain et sauf. Ce qui arriva ainsi.
  Il ajoute aussi avoir vu Jeanne dès son entrée dans la
ville d'Orléans ; elle voulut avant tout aller à la cathédrale, pour rendre hommage à Dieu, son créateur. Ne sait rien d'autre.

                       

  Jacobus L'Esbahy (1), burgensis Aurelianensis, aetatis L annorum, vel circa, deponit ut duo immediate præcedentes, additque quod recordatur quod fuerunt duo heraldi missi ad Sanctum-Laurentium, quorum unus vocabatur Ambleville et alter Guienne, pro dicendo dominis de Talebot, comiti de Chuffort, et domino de Scalles, ad instantiam dictæ Puellæ, quod. illi domini Anglici recederent ex parte Dei, et irent ad Angliam ; alias male contingeret eis. Tunc ipsi Anglici retinuerunt alterum heraldum, nomine Guienne, et alterum remiserunt, scilicet Ambleville, pro dicendo aliqua ipsi Johannæ Puellæ ; retulitque ipse Ambleville quod ipsi Anglici retinuerant socium suum Guienne, videlicet pro comburendo socium suum. Et tunc ipsa Johanna respondit Ambleville, asserens in nomine Domini quod nihil mali ei inferrent, et dixit dicto Ambleville quod reverteretur ad ipsos Anglicos audacter, et quod nihil mali ei facerent, imo reduceret socium suum sanum et salvum : sicut et ita fecit.
Addit præterea quod vidit ipsam Johannam, quando primo intravit villam Aurelianensem, quod ante omnia voluit ire ad majorem ecclesiam, ad exhibendam reverentiam Deo creatori suo. Nec aliud scit.


Sources :
- Texte latin :
Quicherat, Procès t.III p.26 et 27.
- Traduction : source Pierre Duparc.

Notes :
1 Sur les registres des comptes de la ville d'Orléans, Jacquet L'Esbahy. Il était procureur de la ville en 1436 (Quicherat).
 

Procès de réhabilitation
Témoins d'Orléans

Les dépositions :

Comte de Dunois
Seigneur de Gaucourt
François Garivel
Guillaume de Ricarville
Réginald Thierry
Jean Luillier
Jean Hilaire
Gilles de Saint-Mesmin
Jacques L'Esbahy
Guillaume Le Charron
Come de Commy
Martin de Mauboudet
Jean Volant
Guillaume Postiau
Denis Roger
Jacques de Thou
Jean Carrelier
Aignan de Saint-Mesmin
Jean de Champeaux
Pierre Jougant
Pierre Hue
Jean Aubert
Guillaume Rouillart
Gentien Cabu
Pierre Vaillant
Jean Coulon
Jean Beauharnays
Me Robert de Sarciaulx
Me Pierre Compaing
MM. Pierre de La Censure...
M. André Bordes
Jeanne, f. de St-Mesmin
Jeanne, f. de Boyleaue
Guillemette, f. de Coulons
Jeanne, vve de Mouchy
Charlotte, f. de Havet
Renaude, vve de Huré
Pétronille Beauharnays et  Macée, Fagoue


- Les dépositions - index




Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire