Accueil                                                         Admin
14 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


L'abréviateur du procès - index
p. 22 à 23 du ms.

UATTRE OU CINQ IOURS APPREZ, les seigneurs et toute la seigneurie se partirent dudit Gergeau et s'en allerent a Meun, ou ilz prindrent d'assault le pont et la tour du bout d'icelluy ; en laquelle tour, ilz misrent gardes ; et a grand diligence misrent gardes et marcherent droit a Baugency. Et quand les Angloys furent advertis de la venue des Françoys, ilz habandonnerent la ville et se retirerent au chasteau ; lequel deux jours apprez, ilz rendirent par composition. Assez tost apprez la prinse dudit chasteau, il fut bruit en l'ost des Françoys que le seigneur de Tallebot et Jehan Descalles, accompaignez de cinq mil Angloys, estoyent arrivez a Yemville en Beaulce, qui pour lors estoit en l'obaissance des Angloys. Et fut dit a noz gens que ledit Tallebot et toute sa compaignie marchoyent vers Meun, cuidans que ladicte ville fust assiegee des Françoys. Ces nouvelles oyes, les cappitaines envoyerent des chevaucheurs pour savoir la verité du cas ; lesquelz rapporterent que ledit Tallebot venoit avecquez une grand compaignie. Sur quoy les seigneurs et cappitaines prindrent conseil avecq ladicte Pucelle, qui fut d'oppinion que toute la compaignie des Françoys debvoit marcher a rencontre dudit Tallebot. Ce qui fut conclud faire. [23] Et furent envoyez gens de nostre part pour veoir la contenance des ennemys. Par lesquelz les nostres furent advertis que lesdits ennemys marchoyent en bonne ordonnance. Pour quoy fut advisé mectre nostre armée en ordre.
  Et ce fait, l'advangarde alla loger en ung villaige nommé Patay, euquel avoit une forte tour en l'eglise. Et furent envoyez le syre de Beaumanoir, messyre Ambroys de Loré, La Hyre et Pothon, avecq quelque nombre de gens d'armes pour les chevaucher. Et le duc d'Alençon, le connestable, le conte de Vendosme, le bastard d'Orleans et Jhenne la Pucelle marchoyent apprez. Les Anglois qui marchoyent en ordre, quand ilz apperceurent les Françoys, et veirent leur contenance, ilz tournerent leur chemin vers ung boys qui estoit prochain, pour trouver place plus convenable pour combattre. Et quand ceulx qui les chevauchoyent veirent qu'ils voulloyent gaigner ledit boys, ilz frapperent sur eulx si rudement qu'ilz misrent en desordre et en fuite tous les a cheval desdis ennemys. Les gens de pied, voyans la fuyte de leur gens de cheval, se retirerent eudit boys, et en ung petit villaige qui estoit joignant, pour eulx saulver. Mais le duc d'Alençon et sa compaignie se hasterent et vindrent frapper sur eulx, et les desfirent. Et la furent occis troys mil hommes et plus de la part desdits Angloys, et plusieurs cappitaines prins ; entre lesquelz estoit Talbot.
  Apprez laquelle desfaicte, ladicte ville de Yenville et plusieurs aultres
places voisines se rendirent en l'obaissance du roy.

       

                                                 


Source : Édition de "La minute française des interrogatoires de Jeanne la Pucelle".1952 - Paul Doncoeur.



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire