Accueil                                                         Admin
14 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique


L'abréviateur du procès - index
p. 4 à 10 du ms.

ES CAPPITAINES ET GENS D'ARMES qui estoyent dedens, voyans qu'ilz ne povoyent avoir des vivres que a bien grande peine et danger, et qu'ilz avoyent tres pou d'esperance que le roy les peust secourir, congnoissans que ceulx de la ville ne voulloyent aulcunement cheoir en l'obaissance ne subiection des Angloys, appellerent les principaulx bourgoys et marchans de ladicte ville, ausquelz ils remonstrerent comment ils ne povoyent avoir vivres que a bien grande difficulté, et qu'ilz ne voyent point le moyen comment ilz pourroyent longuement tenir ladicte ville contre lesdits ennemys, actendu qu'ilz n'avoyent que trez petite ou point d'esperance que le roy leur peust donner secours. Et leur prierent qu'ilz leur declarassent ce qu'ilz voulloyent faire.
  A quoy tous ensemble [5] respondirent que, pour mourir, ilz ne se rendroyent a la subiection des Angloys. Et quelque remonstrances que lesdits
cappitaines leur sceussent faire du danger euquel ilz estoyent, ilz demeurerent en leur oppinion de ne rendre point ladicte ville.
  Apprez laquelle declaracion furent faictes plusieurs ouvertures sur ce qui estoit a faire pour trouver quelque expedient pour le bien d'icelle ville ; et finablement fut advisé et conclud entre eulx de envoyer devers le duc de Bourgongne, qui alors tenoit le party des Angloys, tendans a fin qu'il voulsist prendre ladicte ville en ses mains, et qu'ilz seroyent contens de eulx rendre a luy ; et estoyent meuz a ce faire pour ce que le duc estoit de la maison de France, et pensoyent bien que l'aliance de luy et des Angloys ne dureroit pas tousiours ; et pour ce faire, envoyerent ung cappitaine nommé Poton de Sentraille devers ledit duc, pour luy faire ledit offre ; lequel il accepta voluntiers, pourveu que le duc de Bethfort, qui estoit pour lors chef des Angloys eudit siege, le voulsit consentir. Lequel de Bethfort y estoit venu apprez la mort du conte de Salbery, qui avoit esté tué d'une piece d'artillerie, luy tenant le siege du costé de la Soullongne, par ung cas fortuit, ainsy que on dit ; car on ne a point sceu [qui] mist le feu en ladicte piece d'artillerie. Ainsi qu'il est escript bien aux longues croniques.
  Ledit Pothon, venu devers ledit duc, [le duc] de Bethfort, apprez qu'il eust ouy l'offre faicte audit duc de Bourgoigne, respondit qu'il ne entendoit point avoir batu les buissons [6] et ung aultre en eust les oyseaulx. Et luy dist absolutement qu'il n'en feroit riens ; mais, se ceulx de la ville se vouloyent rendre a luy et le rembourser de tous les fraiz qui avoyent esté fais en l'armee dudit siege, ilz les prendroit a mercy et non aultrement. De laquelle responce ceulx de la ville furent fort esbahis, et mesmes le roy et ceulx de son conseil, qui ne veoient point d'expedient pour saulver la dicte ville.

                                                 


Source : Édition de "La minute française des interrogatoires de Jeanne la Pucelle".1952 - Paul Doncoeur.



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire