Accueil                                                         Admin
14 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Chronique de la Pucelle - index
22 - Hostilités dans l'Anjou et le Maine

n ce temps, le comte de Richemont, connestable de France, fist une armée, et vint à La Flèche au pays d'Anjou, puis envoya ses gens mettre le siège devant une place nommée Galerande, où il y avoit assez fort basse-court et donjon, et assez tost après la dite bassecourt fut assaillie et prise d'assaut et les Anglois se retirèrent audit donjon , puis ils se rendirent par composition.
  En ce mesme temps, les Anglois prirent d'escalade
place nommée Reinefort, en Anjou et assez tost après, le seigneur de Rays et le seigneur de Beaumanoir qui estoit capitaine de Sablé, firent une assemblée de gens de guerre et s'en vinrent loger à Sainct-Laurent de Mortiers (1), environ deux lieues dudit Reinefort ou Romefort et celui jour, Messire Ambroise, seigneur de Loré, s'alla loger devant ladite place, et y eut dure et grande escarmouche où il y en eut plusieurs d'un costé et d'autre de tuez et de prins. Et le boulevard dudit chasteau fut prins d'assaut, et ledit seigneur de Loré demeura devant ladite place toute la nuict jusques au lendemain dix heures, à laquelle heure les Anglois se mirent à composition ; et promirent audit chevalier rendre la place le lendemain et de ce luy baillèrent ostages. Celui jour vinrent lesdits seigneurs de Rays et de Beaumanoir et fut rendue la place et le chasteau livré et baillé par lesdits Anglois. On y trouva dedans plusieurs de la langue françoise, lesquels furent pendus, car ils n'estoient en rien compris en ladite composition.
  Environ ce temps, estoit un capitaine françois nommé Du Coing, lequel pour trouver son adventure, partit de Sablé, ayant en sa compaignée de cent à six vingts chevaux (2), et rencontra à une lieue près du Mans un chevalier anglois nommé Messire Guillaume Hodehal qui avoit en sa compaignée seulement de seize à vingt Anglois ; et quand il veit lesdits François venir devers lui, il descendit et ses gens aussi, a pied, en un grand chemin, près d'une haye, pour se defendre et combattre contre iceux François ; lesquels luy vinrent courir sur sus tout a cheval. Mais il se gouverna et deffendit si vaillamment, qu'il demeura lui et ses gens en sa place, sans avoir comme point de dommage, et y eut des François de tuez et de prins, et entre les autres un escuyer de Bretaigne nommé Jean Soret ; et iceluy Hodehal s'en alla, sans rien perdre, en la ville du Mans.
  Assez tost après, les seigneurs de Rays et de Beaumanoir fisrent une armée et allèrent mettre le siège devant un chasteau nommé Malicorne que les Anglois tenoient et estoit une gente compaignée dedans et bien vaillans. La place fut aucunement battue d'engins, puis on l'assaillit ; car il y en eut peu de ceux de dedans qui ne fussent blessez ; et quand le capitaine veit qu'il ne pourroit bonnement guères tenir, il commença a parlementer à Messire Ambroise de Loré qui n'a guères y estoit arrivé, et se rendirent tous prisonniers. Les Anglois furent tous mis à finance, et ceux de la langue de France qui s'étoient rendus à la volonté desdits seigneurs de Rays et de Beaumanoir, furent tous pendus.

                                                 


Source : édition Vallet de Viriville - éd.1859

Notes :
1 Canton de Bierné, arrondissement de Chateau-Gontier (Mayenne), ce lieu donne à peu près la position de Reinefort en Anjou.

2 Cent-vingt



Les chroniques

Index


Les chroniqueurs "français" :
- la geste des nobles français
- la chronique de la Pucelle
- le journal du siège d'Orléans
- la chronique de Jean Chartier
- la chronique de Perceval de Cagny
- la relation du greffier de La Rochelle
- la chronique de Tournay
- l'histoire de Charles VII de Thomas Basin
- la chronique du héraut d'armes Berri
- le registre delphinal de Thomassin
- la chronique de Richemont
- le miroir des femmes vertueuses
- la chronique fête du 8 mai
- l'abbréviateur du procès
- doyen de St-Thibaud de Metz

Les chroniqueurs "anglo-bourguignons" :
- La chronique de Monstrelet
- La chronique des Cordeliers de Paris
- Gilles de Roy
- Le Bourgeois de Paris
- La chronique de P. Cochon
- La chronique de Jean Wavrin
- La chronique de Chastellain
- Le registre du parlement de Paris
- Les mémoires de Lefèvre de Saint Rémi

Les chroniqueurs étrangers :
- la chronique de Windecke
- la chronique de Morosini
- les mémoires de Pie II



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire