Accueil                                                         Admin
23 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de condamnation - procès ordinaire
Réunion chez l'évêque le 26 mars 1431.

tem (1), le lundi suivant, après les Rameaux, vingt-sixième jour dudit mois de mars, dans notre maison d'habitation, à Rouen, devant nous, évêque susdit, et devant frère Jean Le Maistre, vicaire du Seigneur inquisiteur, comparurent vénérables personnes et maîtres : Jean de Chastillon, Jean Beaupère, Jacques de Touraine, Nicolas Midi, Pierre Maurice, Gérard Feuillet, docteurs en théologie sacrée ; Raoul Roussel, trésorier de l'église de Rouen, docteur en l'un et l'autre droit ; André Marguerie, archidiacre de Petit-Caux, licencié en lois ; Nicolas de Venderès, archidiacre d'Eu, et Jean de La Fontaine, Sceau et signature d'André Marguerielicencié en décret ; Thomas de Courcelles, bachelier en théologie, et Nicolas Loiseleur, chanoine de l'église de Rouen. En leur présence, nous fîmes lire certains articles de conclusion que ledit promoteur entendait proposer contre ladite Jeanne.
  Alors il fut délibéré qu'à la suite du procès préparatoire, fait jusqu'à ce jour par notre office, comme nous, évêque et vicaire susdits, avions décrété et conclu de le faire ; il serait maintenant procédé contre ladite Jeanne par un procès ordinaire ; que les susdits articles étaient bien composés ; que ladite Jeanne serait interrogée et entendu sur eux ; que ces articles seraient proposés de la part dudit promoteur par quelque avocat solennel ou par lui-même ; et que si Jeanne refusait d'y répondre, monition canonique lui ayant été préalablement faite, on les tiendrait pour confessés. Et, après plusieurs autres choses, nous avons conclu que, le lendemain, ces dits articles seraient proposés par le promoteur, et que ladite Jeanne serait interrogée et entendue à leur sujet.



                                                 


Sources : "Condamnation de Jeanne d'Arc" de Pierre Champion (1921), "Procès de Jeanne d'Arc" - E.O'Reilly (1868), "La minute française des interrogatoires de La Pucelle" - P.Doncoeur (1952)

Note :
1 Mention en marge : "Ici commence le procès ordinaire qui suivit le procès d'office".



Procès de condamnation en Français (1431)
- Index

Préliminaires :
- ouverture du procès
- séance du 9 janvier

- séance du 13 janvier
- séance du 23 janvier
- séance du 13 février
- séances des 14 au 16 fév.
- séance du 19 février
- séance du 20 février

Procès d'office :
séances publiques
- 1ère séance du 21 février
- séance du 22 février
- séance du 24 février
- séance du 27 février
- séance du 1er mars
- séance du 3 mars
- réunions du 4 au 9 mars
séances dans la prison
- séance du 10 mars
- séance du 12 mars
- séance du 13 mars
- séance du 14 mars
- séance du 15 mars
- séance du 17 mars
- réunion du 18 mars
- réunion du 22 mars
- séance du 24 mars
- séance du 25 mars

Procès ordinaire :
- réunion du 26 mars
- réquisitoire du 27 mars
- suite réquisitoire 28 mars
- séance du 31 mars
- réunion du 2 avril
- réunion du 5 avril - articles
- suite - délibération
- exhor. charit. du 18 avril
- admonition du 2 mai
- menace torture du 9 mai
- délibération du 12 mai
- délibération du 19 mai
- admonestation du 23 mai
- abjuration du 24 mai

La cause de relapse :
- constat relapse du 28 mai
- délibération du 29 mai
- citation du 30 mai

Actes postérieurs




Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire