Accueil                                                         Admin
21 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de réhabilitation
Déposition de Henri Le Royer


  Henri Le Royer, natif de Vaucouleurs, 64 ans, 27ème témoin produit, interrogé à Vaucouleurs le même samedi,

I à VIII.
  Je ne sais rien, sauf que, quand Jeanne vint à Vaucouleurs, elle logea chez moi ; c'était une bonne fille, à ce qu'il m'a semblé. Elle filait, en compagnie de ma femme, elle allait à l'église, où ma femme, qui vient de déposer comme témoin, l'accompagnait souvent.

IX.
  Je n'ai jamais vu cet arbre-là, je ne peux rien dire.

X.
  J'ai entendu Jeanne dire qu'il lui fallait aller auprès du noble Dauphin, car son Seigneur, le Roi du Ciel, voulait qu'elle y aille, et elle était mandée de par le Roi du Ciel ; quand elle devrait y aller sur les genoux, elle irait ! A son arrivée chez moi, elle portait une robe rouge ; ensuite, on lui donna un vêtement d'homme, des chausses, tout un équipement, et montée sur un cheval, et elle fut conduite où était le Dauphin par Jean de Metz, Bertrand de Poulengy et leurs serviteurs, Colet de Vienne et Richard l'archer. Je les vis partir tous ensemble. Quand elle fut sur son départ, on lui demandait comment elle ferait pour éviter les gens de guerre qui tenaient le pays ; elle répondit qu'elle n'avait pas peur des gens de guerre, que sa
voie était libre. S'il y avait des gens d'armes sur son chemin, elle avait Dieu son Seigneur. Il lui ferait la route pour aller au seigneur Dauphin et qu'elle était née pour cela.

XI et XII.
  Le témoin déclare ne rien savoir. Fin de sa déposition.

                                 

  Henricus Rotarius, de Valliscolore oriundus, etatis LXIV annorum, vel circa, vicesimus septimus testis in hac inquisicionis causa, productus, iuratus et examinatus, in dicto Valliscolore, anno et die sabbati supradictis, requisitus, per suum iuramentum [...] Videlicet

Super I° eorumdem articulorum, sive interrogatoriorum, articulo incipiente : "Primo, de loco originis, etc..." ; eciam super II°, III°, IV°, V°, VI°, VII° et VIII° sequentibus articulis, sibi ad planum expositis, requisitus,
  "Dixit se nichil scire, excepto quod, dum ipsa Iohanna venit ad Valliscolorem fuit locata in domo sua. Et, ut sibi videtur, erat bona filia. Nebat tunc cum uxore sua ; libenter ibat ad ecclesiam, et sepe ibat cum sua uxore, teste precedente."

Super IX° sequente articulo, incipiente : "Item, quid habet fama, etc..., requisitus,
  "Dixit quod nunquam vidit illam arborem, et ideo nesciret proprie deponere."

Super X° sequente articulo, incipiente : "Item, inquiratur, etc...", requisitus,
  "Dixit quod audivit dici eidem Iohanne quod opportebat quod iret versus nobilem Dalphinum, quia Dominos suus, rex cell, hoc volebat quod ad eum iret ; et ex parte Regis celi erat sic introducta ; et quod, si deberet ire supra genua sua, fret. Dixit quod, dum ipsa Iohanna venit ad domum suam, erat induta veste mulieris rubea. Dixitque quod ipsa Iohanna, veste, caligis, et ornamentis hominis induta, et equitata supra unum equum, ad locum obi erat Dalphinus, per Iohannem de Metis, Bertrandum de Poulengeyo, cum eorum servitoribus, Coletum de Vienna, Richardum l'Archier, fuit, prout ipsam et ipsos recedere vidit, conducta. Dixit eciam quod, dum ipsa voluit recedere, dicebatur sibi quomodo recederet propter armatos circumstantes. Que respondebat quod non timebat armatos ; quia habebat viam suam expeditam, quia, si armati essent per viam, habebat Deum, dominum suum, qui sibi faceret viam ad eundum iuxta domimim Dalphinum ; et quod erat nata ad hoc faciendum. Nec aliud scit."

Super XI° sequente articulo, incipiente : "Item, si in dicta patria, etc..." ; eciarn super XII° sequente articulo, requisitus,
  "Dixit se penitus nichil scire."

Plura nescit. Citatus venit. Nec amore [...]
Et fuit sibi iniunctum, etc...



Sources :
- "Procès de réhabilitation" - Joseph Fabre - ed.1915 - tome I,
- "Procès de Jeanne d'Arc" - E.O'Reilly - 1868
- "La rédaction épiscopale du procès de 1455-1456" - Paul Doncoeur et Yvonne Lanhers - 1961
.

Notes :
/


 

Procès de réhabilitation
Témoins du pays de Jeanne

Questionnaire de Domrémy

Les dépositions :

Jean Morel
M. Dominique Jacob
Béatrice, vve Estellin
Jeannette, fme Thévenin
Jean Moen
M. Etienne de Sionne
Jeannette, vve Thiesselin
Louis de Martigny
Thévenin Royer
Jacquier de Saint-Amance
Bertrand Lacloppe
Perrin Drappier
Gérard Guillemette
Hauviette, fme Gérard de Sionne
Jean Waterin
Gérardin d'Epinal
Simonin Musnier
Zabillet, fme Gérardin
Mengette, fme Jean Joyart
M. Jean Colin
Colin, fils de Jean Colin
M. Jean de Metz
Michel Lebuin
Geoffroy du Foug
Durand Laxart
Catherine, fme Henri Royer
Henri Royer
M. Albert d'Ourches
Nicolas Bailly
Guillot Jaquier
M. Bertrand de Poulengy
M. Henri Arnolin
M. Jean Le Fumeux
Jean Jaquard

 
- Les dépositions - index



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire