Accueil                                                         Admin
13 décembre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de réhabilitation
V-2 - Déposition de Perrin Drappier


  Perrin Drappier, dudit Domremy, âgé de soixante ans environ, douzième témoin produit en cette cause d'inquisition, juré et interrogé à Domremy les an et jeudi susdits, requis par son serment [...]*.

  A savoir sur le premier desdits articles de l'interrogatoire, commençant par « Premièrement sur le lieu d'origine, etc. », et sur les deuxième et troisième articles suivant, à lui exposés avec soin, requis déclara par serment que Jeanne la Pucelle naquit à Domremy de Jacques d'Arc et Isabet, mariés, laboureurs honnêtes et bons catholiques, de bonne renommée, comme il le vit ; Jeanne fut baptisée dans la paroisse du village à l'église Saint-Remy ; elle eut à ce qu'on dit parrains et marraines, qu'il ne connaît pas, sauf qu'encore actuellement au village il y a deux femmes passant pour les marraines de ladite Pucelle, à savoir Jeannette, femme de Thevenin Royer, dudit village, et Jeannette, veuve de Thiesselin de Vittel, demeurant à Neufchâteau. Ne sait rien d'autre.

  Sur l'article suivant, le quatrième, commençant par « De même si dans son plus jeune âge, etc. », et aussi sur les cinquième, sixième, septième et huitième articles suivant, à lui exposés avec soin, requis déclara par serment que cette Jeannette la Pucelle, dans sa jeunesse et quand elle eut l'âge de raison jusqu'à son départ de la maison paternelle, fut et était constamment une fille bonne, chaste, franche, modeste, ne jurant ni par Dieu ni par ses saints, craignant Dieu ; elle allait fréquemment à l'église, se confessait souvent. Le témoin parle en connaissance de cause, car il était alors marguillier de l'église de Domremy et il voyait souvent ladite Jeanne venir à l'église, pour les messes et les complies ; et quand le témoin ne sonnait pas les complies, elle le lui reprochait et le blâmait, disant que ce n'était pas bien ; et Jeanne avait promis au témoin de lui donner des galettes afin qu'il fût diligent à sonner les complies. Déclara aussi le témoin que Jeanne allait souvent, avec sa propre soeur et d'autres personnes, à l'église et ermitage de Bermont, fondé en l'honneur de la bienheureuse Vierge Marie, qu'elle faisait beaucoup d'aumônes ; qu'elle travaillait volontiers, filant et faisant les autres travaux nécessaires ; parfois elle allait à la charrue, et gardait le troupeau à son tour. Ne sait rien d'autre.

  Sur l'article suivant, le neuvième, commençant par « De même qu'en est-il, etc. », requis déclara que l'arbre en question est appelé « l'arbre des dames » ; et il vit une dame du village, qui était la femme du seigneur Pierre de Bourlemont, et la mère de ce seigneur aller parfois vers cet arbre pour se promener ; avec eux ils emmenaient leurs demoiselles et quelques jeunes filles du village, et ils portaient du pain et du vin avec des oeufs. Déclara qu'au printemps et le dimanche du Letare Jerusalem appelé dimanche « des Fontaines », les jeunes filles et les jeunes gens du village ont coutume d'allerà cet arbre et aux fontaines ; ils emportent de petits pains et mangent sous cet arbre, et se promènent en faisant des rondes et en chantant. Déclara aussi que Jeanne dans sa jeunesse alla parfois avec les jeunes filles du village pour se promener et faire des rondes vers cet arbre et à la fontaine des Rains. Ne sait rien d'autre.

  Sur l'article suivant, le dixième, commençant par « De même qu'on enquête, etc. », requis déclara par serment que quand Jeanne voulut partir de la maison paternelle, elle alla avec un Durand Laxart, son oncle, à Vaucouleurs pour parler à Robert de Baudricourt, alors capitaine de ce Vaucouleurs. Ne sait rien d'autre.

  Sur l'article suivant, le douzième, commençant par « De même si quand, etc. », requis déclara que, quand les gens du village à cause des bandes armées, s'enfuirent à Neufchâteau, Jeanne la Pucelle et ses parents y allèrent et y conduisirent leurs animaux; après trois ou quatre jours elle revint avec son père audit village de Domremy. Ne sait rien d'autre.

  N'en sait pas plus. Cité il vint, et sans passion ni haine, sans être sollicité ni payé, sans partialité. Et il lui fut enjoint, etc.


   

Perrinus Drapparius, de dicto Dompno Remigio, etatis LX annorum vel circa, duodecimus testis in huiusmodi inquisicionis causa productus, iuratus et examinatus, in dicto Dompno Remigio, anno et die iovis predictis, requisitus, per suum iuramentum [...] Videlicet

Super I° eorumdem articulorum, sive interrogatoriorum, articulo, incipiente : "Primo, de loco originis, etc..."; eciam super II° et III° sequentibus articulis, sibi diligenter expositis, requisitus,
  "Dixit per dictum suum iuramentum quod Iohanna la Pucelle, fuit oriunda de Dompno Remigio, ex Iacobo Darc et Ysabelleta, coniugibus, laboratoribus probis et bonis catholicis, et bone fame, prout vidit. Fuitque ipsa Iohanna baptizata in parrochia dicte ville, et ecclesia beati Remigii eiusdem ; et, ut dicitur, habuit patrinos et matrinas, quos non cognoscit, excepto quod adhuc de presenti, in dicta villa, sunt due mulieres que dicuntur matrine dicte Pucelle, videlicet Iobanneta, uxor Thouvenini Rotarii, dicte ville et Iohanneta, relicta Thiescelini, de Vitello, in Novo Castro commorans. Nec aliud scit."

Super IV° sequente articulo, incipiente : "Item, si in primitiva etate, etc..."; edam super V°, VI°, VII° et VIII° sequentibus articulis, sibi expositis diligenter, requisitus,
  "Dixit per suum iuramentum quod dicta Iohanneta la Pucelle, tempore sue iuventutis et intellectus, usque ad recessum a domo patris erat et fuit filia bona, casta, simplex, verecunda, non iurans Deum nec eius sanctos ; Deum timens. Frequenter ibat ad ecclesiam ; sepe confitebatur, reddens sue consciencie causam ; quia ipse testis tunc temporis erat matricularius dicte ville de Dompno Remigio ; et sepe videbat dictam Iohannam venire ad ecclesiam in missis et complectoriis. Et dum ipse testis non pulsabat complectorias, ipsa Iohanna eumdem testem causabat et vituperabat ; dicendo quod non erat bene factum. Et ipsa Iohanna tunc promiserat eidem testi dare lunas (2) ad finem ut diligenciam haberet pulsandi complectorias. Dixit eciam idem testis quod ipsa Iohanna sepe ibat, cum quadam sua sorore et aliis gentibus, ad quamdam ecclesiam et heremum dictam de Bermont, fundatam in honore beate Marie Virginis. Faciebat multas elemosinas. Libenter operabatur, nendo et cetera neccessaria opera domus faciendo. Et aliquociens ibat ad aratrum ; et, ad turnum, custodiebat animalia. Nec aliud scit."

Super IX° sequence articulo, incipiente : "Item, quid habet fama, etc...", requisitus,
  "Dixit quod arbor articulata vocatur communiter l'obre dominarum. Et vidit unam dominam in dicta villa, que erat uxor domini Petri de Bollemont, et mater eiusdem domini Petri, que aliquando ibant ad dictam arborem ad spaciandum ; et secum ducebant domicellas suas ac nonnullas puellas dicte ville ; et portabant panem et vinum cum ovis. Dixit quod tempore veris, ac in die dominico Letare Iherusalem, dicto des Fontaines, puelle et iuvenes dicte ville consueverunt ire ad dictam arborem et ad fontes ; et portant secum parvos panes, et comedunt sub illa arbore ; et spaciantur coreando et cantando. Dixit eciam quod ipsa Iohanna, tempore sue iuventutis, aliquando cum dictis puellis, dicte ville, ad spaciandum et choreandum, cum eisdem puellis, ad dictam arborem et ad fontem rannorum ibat. Nec aliud scit."

Super X° sequente articulo, incipiente : "Item, inquiratur, etc...", requisitus,
  "Dixit per suum iuramentum, quod dicta Iohanna, quando voluit recedere a domo patris, ipsa cum quodam Durando Laxart, eius avunculo, ivit ad Valliscolorem, locutum cum Roberto de Baudricuria, tunc cappitaneo de dicto Valliscolore. Nec aliud scit."

Super XI° sequente articulo, incipiente : "Item, si in dicta patria, etc..", requisitus,
  "Dixit quod credit quod fuerunt facte informaciones. Actamen non est advisatus nec recordatur si viderit fieri, vel ne."

Super XII° sequente articulo, incipiente : "Item, si quando, etc...", requisitus,
  "Dixit quod, quando gentes dicte ville, propter armatos, fugerunt ad villam de Novo Castro, dicta Iohanna la Pucelle, cum patre et matre suis, iverunt et duxerunt sua animalia. Et per tres aut quatuor dies post, ipsa cum suo patre rediit ad dictam villam de Dompno Remigio. Nec aliud scit."

Plura nescit. Citatus venit. Nec amore [...]
Et fuit sibi iniunctum, etc...



Sources :
- "La rédaction épiscopale du procès de 1455-1456" - Paul Doncoeur et Yvonne Lanhers - 1961
Traduction : source Pierre Duparc.


- Articles du questionnaire

Notes :
* Voir serment Jean Morel.


1 Complies : office religieux du soir.

2 Lunas : traduit gâteaux par H.Wallon et la plupart des historiens.
Michaud et Poujoulat, dans leur "Vie de Jeanne d'Arc" donnent des lunes comme étant des pièces de monnaie lorraine.
E. O'Reilly et R. Pernoud le traduisent "de la laine".


 

Procès de réhabilitation
Témoins du pays de Jeanne

Questionnaire de Domrémy

Les dépositions :

Jean Morel
M. Dominique Jacob
Béatrice, vve Estellin
Jeannette, fme Thévenin
Jean Moen
M. Etienne de Sionne
Jeannette, vve Thiesselin
Louis de Martigny
Thévenin Royer
Jacquier de Saint-Amance
Bertrand Lacloppe
Perrin Drappier
Gérard Guillemette
Hauviette, fme Gérard de Sionne
Jean Waterin
Gérardin d'Epinal
Simonin Musnier
Zabillet, fme Gérardin
Mengette, fme Jean Joyart
M. Jean Colin
Colin, fils de Jean Colin
M. Jean de Metz
Michel Lebuin
Geoffroy du Foug
Durand Laxart
Catherine, fme Henri Royer
Henri Royer
M. Albert d'Ourches
Nicolas Bailly
Guillot Jaquier
M. Bertrand de Poulengy
M. Henri Arnolin
M. Jean Le Fumeux
Jean Jaquard

 
- Les dépositions - index



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire