Accueil                                                         Admin
14 octobre 2019  

 Son histoire

par Henri Wallon

 Les sources

Procès condamnation

Procès en nullité...

Chroniques & textes

Lettres de J. d'Arc

 Compléments

Bibliographie

Librairie numérique

Dossiers

 Recherches

Mises à jour du site

Recherches

 

 ACCÈS CARTES

     Carte de France (1429)

     Carte Nord France (1429)

     Carte environs Domrémy

     Carte environs Orléans

     Carte siège d'Orléans

     Vues Orléans et pont

 

 Interactivité

Contact

Liens johanniques

Sauvez la Basilique

Procès de réhabilitation
Déposition de Jean Jaquard


  Jean Jaquard, fils de Jean dit Guillemette, de Greux près Domrémy, cultivateur, 47 ans environ, 34ème témoin produit, interrogé à Toul, le mercredi 11 février 1456 :

I à VIII.
  Jeanne était née à Domrémy des époux Jacques d'Arc et Zabillet, de Vouthon, qui étaient d'honnêtes cultivateurs. J'ai vu souvent Jeanne la Pucelle à Domrémy et aux champs ; elle était bien douce, bonne, chaste et bien prude fille, à la voir fréquenter comme elle faisait l'église ; je l'ai vue, en particulier, aller volontiers à l'église Notre-Dame de Bermont ; elle travaillait, filait, s'en allait labourer et bêcher, ou parfois gardait les bêtes ; elle aimait aller à confesse, disait-on ; je n'ai jamais entendu dire de mal d'elle, tout le monde l'estimait une bonne et pieuse fille. Je n'en sais pas plus.

IX.
  Les filles et les garçons, en été, les jours de fête et le dimanche des Fontaines, ont l'habitude d'aller sous l'arbre, pour y chanter, manger et danser ; ils reviennent en jouant par la Fontaine aux groseilliers, et boivent de son eau. Il me semble que Jeanne y allait avec les autres.

X.
  ne sait rien savoir que par ouï-dire.

XI.
  J'ai vu Nicolas Bailly d'Andelot, et Guiot, son sergent, avec d'autres à Domrémy qui faisaient à ce qu'on disait, une enquête sur le fait de la Pucelle ; mais, à ce qu'il me semble, ils ne contraignaient personne. Dans cette enquête furent examinés, je crois, Jean Morel, Jean Guillemette mon père, Jean Colin, vivants, le défunt Jean Hannequin de Greux, et plusieurs autres. Cela fait, les commissaires s'en allèrent discrètement car ils craignaient ceux de Vaucouleurs. Je crois que cette enquête d'information fut faite à la requête du bailli de Chaumont qui tenait le parti des Anglais et des Bourguignons. (1)

XII.
  A l'époque en question, tous les habitants des deux villages de Greux et de Domrémy se réfugièrent à Neufchâteau ; Jeanne y gardait les bêtes de son père et de sa mère ; après quoi, on s'en revint, Jeanne revint avec son père, sa mère et les autres.

  "Fin de la déposition de Jean Jaquard et de l'enquête effectuée au lieu   d'origine de la Pucelle.
  Procès-verbal de l'enquête reçu, selon la forme accoutumée, en la maison   de Messire Gauterin Thierry, le vendredi 13 février 1456, à quatre heures   de l'après-midi. Présents Jean Le Fumeux et Pierre de Fisciolis, Messire   Jean Le Grain, de Neufchâteau, et Maître Philippe Gepille, recteur des   écoles de l'Église de Toul, maître ès-arts.
  Signé : D. Dominique"



Iohannes Iaquardi, filius Iohannis, dicti Guillemete, de Greu, iuxta et prope dictum Dompnum Remigium, laborator, etatis XLVII annorum, vel circa, tricesimus quartus testis in huiusmodi inquisicionis causa, in civitate tullensi, productus, iuratus et examinatus, anno predicto Domini M CCCC LV et die mercurii, undecima mensis februarii requisitus, per suum iuramentum [...1 Videlicet

Super I° eorumdem articulorum, sive interrogatoriorum, articulo, incipiente : "Primo, de loco originis, etc..." ; ecimn super II°, III°, IV°, V°, VI°, VII° et VIII° sequentibus articulis, sibi diligenter et successive expositis, requisitus,
  "Dixit per dictum suum iuramentum, quod ipsa Iohanna fuit oriunda de Dompno Remigio, ex Iacobo Darc et Ysabelleta, de Vaterno, coniugibus, probis
laboratoribus ; viditque pluries dictam Iohannam la Pucelle, in dicto Dompno Remigio et in campis. Que erat multum dulcis, bona, casta et prudens filia, ut sibi videtur. Quia ipsa ibat libenter ad ecclesiam et specialiter vidit eam libenter ire ad ecclesiam beate Marie de Bermont. Libenter operabatur ; nebat, ad aratrum et tribulatum terram ibat ; ac animalia aliquociens custodiebat ; et, ut dicebant, libenter confitebatur et sepe. Nec unquam aliquod malum audivit dici de ea. Sed reputabatur bona et devota filia. Nec aliud scit."

Super IX° sequente articulo, incipiente : "Item, quid Imbet fama, etc...", requisitus,
  "Dixit quod puelle et iuvenes tempore estatis, diebus festivis ac die dominico des Fontaines, solent ire subtus illam arborem ; cantant, comedunt, coreant et, ludendo et spaciando, redeunt ad fontem rannorum, et bibunt de aqua. Et credit quod Iohanna ibat cum eisdem puellis. Nec alias proprie sciret deponere."

Super X° sequente articulo, incipiente : "Item, inquiratur, etc...", requisitus,
  "Dixit se nichil scire, nisi per auditum."

Super XI° iam dictorum articulorum, seu interrogatoriorum, articulo, incipiente : "Item, si in dicta patria, etc...", requisitus,
  "Dixit quod vidit Nicolaum, dictum Bailly, de Andeloco, et Guyotum, servientem, cum quibusdam aliis, in dicta villa de Dompno Remigio, qui fecerunt informacionem super facto Puelle, ut dicebatur. Actamen, ut sibi videtur, non cogebant aliquos. Dixit quod, ut credit, in dicta informacione fuerunt examinati Iohannes Morelli, Iohannes Guillemete, eius pater, Iohannes Colini, viventes, ac quondam Iohannes Hannequin, de Greu, ac plures. Et hoc facto, dicti commissarii caute recesserunt, propter timorem illorum de Valliscolore. Dixit idem testis quod credit quod dicta informacio sea inquisicio fuit facta ad requestam baillivi Calvimontis, tenentis partem Anglicorum et Burgundorum. Nec alias deposuit."

Super XII° sequente articulo, incipience : "Item, si quando", requisitus, per dictum suum iuramentum,
  "Dixit quod, tempore articulato, omnes habitatores ambarum villarum fuerunt in Novo Castro. Et dicta Iohanna, prout vidit, ducebat animalia patris et matris. Et postea redierunt. Et rediit ipsa Iohanna cum patre et matre suis, ac aliis. Nec aliud scit."

Plura nescit. Citatus venit. Nec amore [...]
Et fuit sibi in forma, ut moris est, iniunctum, etc...



Sources :
- "Procès de réhabilitation" - Joseph Fabre - ed.1915 - tome I,
- "Procès de Jeanne d'Arc" - E.O'Reilly - 1868
- "La rédaction épiscopale du procès de 1455-1456" - Paul Doncoeur et Yvonne Lanhers - 1961
.

Notes :
1 Jean Colin et Jean Morel, s'il s'agit bien des personnes qui ont déjà témoigné, ne déclare pas avoir déposé lors de cette enquête.

 

Procès de réhabilitation
Témoins du pays de Jeanne

Questionnaire de Domrémy

Les dépositions :

Jean Morel
M. Dominique Jacob
Béatrice, vve Estellin
Jeannette, fme Thévenin
Jean Moen
M. Etienne de Sionne
Jeannette, vve Thiesselin
Louis de Martigny
Thévenin Royer
Jacquier de Saint-Amance
Bertrand Lacloppe
Perrin Drappier
Gérard Guillemette
Hauviette, fme Gérard de Sionne
Jean Waterin
Gérardin d'Epinal
Simonin Musnier
Zabillet, fme Gérardin
Mengette, fme Jean Joyart
M. Jean Colin
Colin, fils de Jean Colin
M. Jean de Metz
Michel Lebuin
Geoffroy du Foug
Durand Laxart
Catherine, fme Henri Royer
Henri Royer
M. Albert d'Ourches
Nicolas Bailly
Guillot Jaquier
M. Bertrand de Poulengy
M. Henri Arnolin
M. Jean Le Fumeux
Jean Jaquard

 
- Les dépositions - index



Légal         Contacts
 
© 2006-2014 - SteJeannedArc.net
1412-2012
Jeanne d'Arc, histoire et dictionnaire